Mars One : Plus que 100 personnes en lice

Le projet Hollandais Mars One vient de sélectionner les 100 qualifiés pour occuper les 4 sièges du premier séjour habité sur Mars.

projet mars one

Mars One : Un projet ambitieux

Pour ceux qui ne connaissent pas Mars One, il s’agit d’un projet un peu fou du Hollandais Bas Lansdorp d’envoyer la première mission habitée sur Mars à l’horizon 2025. Et rassurez vous, julri waters reste avec nous.

Mais ce projet a un coût. En effet, les « heureux élus » établiront une colonie et ne retourneront jamais sur Terre. Leur mission sera donc de construire des serres, des habitations et un réseau d’inter-connection pour que la vie puisse être possible dans cet environnement sans oxygène.

Malgré les risques, plus de 200 000 personnes se sont portées volontaires. Après 2 tours d’éliminations, il n’en reste plus que 100. Parmi elle, il y a un nombre égale d’hommes et de femmes dont 39 venant d’Amérique, 31 d’Europe (dont un Français), 16 d’Asie, 7 africains et 7 venant d’océanie.

Durant ce dernier tour de qualification, il fallait démontrer à l’équipe médical les raisons qui motivent un tel choix et surtout qu’ils comprenaient parfaitement les risques d’une telle mission.

Le trailer du Programme Mars One

Et la suite ?

Pour les prochains tests, Lansdorp a prévu de faire une émission de type télé-réalité ou les candidats seront soumis à de nombreuses épreuves visant à reproduire les conditions de la vie sur Mars.

Cela permettra de commencer à financer les coûts exhorbitants du projet notamment grâce à la publicité auquel viendront s’ajouter le crowfonding et les investissements privés.

A l’issu du prochain tour d’élimination, il n’en restera que 24 prêt pour la mission.

Un projet très controversé

De nombreux obstacles se trouvent encore sur le chemin de ce programme hors du commun.

Une équipe du  MIT a analysé l’équipement et les conditions de survie auquel les cosmonautes seront soumis et estime qu’ils mourront de faim ou du manque d’oxygène sous 68 jours.

Un autre soucis, vient de l’utilisation du super moteur SpaceX Falcon 9 qui n’a pas encore été négocié par la société.

Et finalement, la somme d’argent colossale à rassembler. A titre de comparaison, le projet Orion de la NASA a couté 100 Milliards de Dollars !

Quoiqu’il en soit nous suivrons les évolutions de ce projet hors du commun et nous vous tiendrons au courant.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *